Votation du 25 novembre 2018 : 3x NON / Abstimmung vom 25.11.2018: 3x NEIN

Lors de l’assemblée des délégué-e-s cantonale tenue à Guin, les délégué-e-s ont également décidé les mots d’ordre en vue des objets en votation fédérale le 25 novembre prochain. Le CG-PCS rejette à la quasi-unanimité l’initiative populaire dite « des juges étrangers », considérée comme l’énième tentative d’un parti qui essaye par un escamotage d’obtenir gain de cause là où il a si souvent échoué par le passé. Les délégué-e-s ont dénoncé cet objet comme une attaque directe aux droits humains et à l’équilibre institutionnel suisse. En ce qui concerne la base légale pour la surveillance des assurés, c’est également un NON très sec face à des mesures disproportionnées et très problématiques pour ce qui touche à la vie privée, laissant la porte ouverte à des abus. La surveillance nécessaire ne justifie absolument pas un cadre légal très douteux et remettant en question l’autorité publique, notamment celle de la police. Enfin, les délégué-e-s ont décidé de rejeter avec une majorité des deux tiers environ l’initiative populaire dite « des vaches à corne », reconnaissant que les deux positions respectent le bien-être des animaux, mais qu’il s’agit d’une mesure excessive et qui ne devraient pas être réglée dans notre constitution fédérale.