3xNON le 7 mars 2021

Lors de l’Assemblée des Délégué-e-s (AD) cantonale, tenue en ligne en raison des conditions sanitaires, le Centre Gauche-PCS Fribourg a décidé ses mots d’ordre pour les objets soumis au vote le 7 mars 2021.

Non à l’accord économique AELE/Indonésie

Malgré le caractère novateur reconnu, notamment en prenant en compte pour la première fois la durabilité comme critère, l’accord de libre-échange avec l’Indonésie n’a pas recueilli la faveur des délégué-e-s du parti. En effet, cet accord ne va pas assez loin en terme de durabilité, et la problématique de la production d’huile de palme reste looin d’être résolue, notamment en raison de la certification des critères de production. Suite à un débat animé, les délégué-e-s ont rejeté l’accord par 13 non, 2 oui, et 1 abstention.

Rejet quasi unanime de l’initiative « anti burqa »

Avec une certaine consternation pour le fait de devoir voter sur une telle initiative, les délégué-e-s ont rejeté par 14 non et 3 abstentions l’initiative contre la dissimulation du visage. Durant la discussion, l’importance d’accorder une liberté aux femmes visées par l’initiative a particulièrement été soulignée, ainsi que le ciblage discriminatoire et provocateur de la part des initiants vers l’ensemble de la population musulmane de notre pays.

Non à l’identité électronique si elle est fournie par des privés

Le dernier objet a été le plus serré, avec 7 non, 4 oui, et 2 abstentions. L’argument décisif a été la nécessité de préserver pour l’Etat le contrôle complet du processus, même si les privés suisses sont de toute façon préférables aux géants américains des technologies IT.