Une alternative pour Fribourg – Sophie Tritten au Conseil d’État

Le Parti socialiste (PS), les VERT·E·S, et le Centre Gauche-PCS (CG-PCS), proposent à la population une liste commune composée de trois femmes et un homme pour donner au Conseil d’État un nouveau visage et une nouvelle orientation

La gauche plurielle remercie chaleureusement les électrices et électeurs qui ont apporté leur soutien à ses candidat·e·s lors du premier tour de l’élection au Conseil d’État et affirmé leur envie de changement pour Fribourg.

Nous présentons pour le second tour les candidatures de Sylvie Bonvin-Sansonnens, de Valérie Piller Carrard, de Jean-François Steiert, et de Sophie Tritten. Nous remercions chaleureusement Alizée Rey, qui a tenu à retirer sa candidature pour renforcer la gauche plurielle pour son engagement déterminé et généreux, qui se poursuivra au Grand Conseil. Elle déclare : « J’ai choisi de me retirer pour renforcer la gauche unie dans sa diversité et afin de resserrer les rangs, pour proposer aux Fribourgeoises et Fribourgeois des réponses concrètes et adéquates aux prochains défis à relever dans notre canton. »

Sophie Tritten, candidate de l’alliance pour le second tour

Ces quatre personnalités sont unies par des valeurs communes et la volonté de proposer une véritable alternative pour le Conseil d’État. Nos candidat·e·s sont complémentaires de par leurs profils et leurs expériences. Elles et il apporteront à notre canton une nouvelle dynamique et un gouvernement plus féminin et plus représentatif de la population et de la diversité de ses aspirations.

Notre canton connaît des défis importants : crise Covid-19 crise Covid-19 avec ses conséquences économiques et l’accentuation des fractures sociales, changements climatiques, fiscalité, attractivité, politique familiale, aménagement du territoire. Fribourg a besoin pour les affronter d’un Conseil d’État déterminé, rassembleur, conscient des enjeux et sachant prendre les décisions fortes qui permettront à notre canton d’avancer vers un futur plus juste, plus durable et plus équitable pour toutes et tous. Les quatre personnalités de l’alliance de gauche s’engagent à agir ensemble pour réaliser ce programme. Elles seront à l’écoute de la population et de ses besoins, et investiront dans des projets porteurs d’avenir pour notre canton.

Le 28 novembre 2021, nous invitons la population fribourgeoise à donner un nouveau visage au gouvernement cantonal mais également à faire évoluer nos régions en soutenant nos candidat·e·s de l’alliance de gauche Lise-Marie Graden en Sarine, Grégoire Kubski en Gruyère, et Julia Senti dans le Lac pour les élections à la préfecture.

Ensemble, agissons pour offrir une alternative à Fribourg.

Notre canton connaît des défis importants : crise Covid-19 crise Covid-19 avec ses conséquences économiques et l’accentuation des fractures sociales, changements climatiques, fiscalité, attractivité, politique familiale, aménagement du territoire. Fribourg a besoin pour les affronter d’un Conseil d’État déterminé, rassembleur, conscient des enjeux et sachant prendre les décisions fortes qui permettront à notre canton d’avancer vers un futur plus juste, plus durable et plus équitable pour toutes et tous. Les quatre personnalités de l’alliance de gauche s’engagent à agir ensemble pour réaliser ce programme. Elles seront à l’écoute de la population et de ses besoins, et investiront dans des projets porteurs d’avenir pour notre canton.

Laisser un commentaire